Rencontre avec... Pedro Fernandes, responsable du développement des ETP* en Europe chez Nyse Euronext

« Nous travaillons sur des solutions pour adresser les ordres de gré à gré »

le 25/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Comment évoluent les volumes sur les ETF (« exchange-traded funds ») sur les marchés européens de Nyse Euronext ?

Les encours sous gestion s'établissent à 148,1 milliards d’euros. En septembre, ce volume journalier de capitaux échangés était d’environ 242 millions, en hausse de 10 % par rapport à août mais en retrait par rapport au même mois en 2011. Cette évolution est en partie due à la prudence des investisseurs face à la situation en Europe. Même si les ETF sur le CAC 40 restent les plus traités, il y a une demande forte pour des produits très spécifiques et focalisés sur le risque - c’est le cas des produits trackers minimum variance ainsi que pour des ETF reposant sur les dettes de certains pays ou sur des indices fondamentaux. Pour 2013, nous anticipons une reprise que nous espérons durable comme ce fut le cas sur le marché américain en 2012.

Face à une offre pléthorique, comment se distinguent les fonds reposant sur un même indice ?

Tout d’abord, il est indispensable que le produit réponde à la problématique de l’investisseur. Ensuite, la liquidité - reflétée dans la fourchette de prix et la taille des ordres -, les frais de gestion, et la tracking error vont permettre de distinguer différents produits sur un même sous-jacent. Il faut prendre en compte l’ensemble de ces éléments car, pour un même produit, la liquidité et la profondeur du marché peuvent compenser des frais de gestion plutôt élevés, entre autres. Ainsi pourra-t-il y avoir des différences en termes de fourchette de prix de l’ordre de 5 à 10 points de base (pb) pour des frais allant de 20 à 50 pb.

Quels sont vos projets de développement sur le marché des ETF ?

Nous souhaitons continuer à augmenter le nombre d’apporteurs de liquidité sur chacune des lignes d’ETF cotées sur nos marchés européens. Notre objectif est d’accroître la concurrence dans le carnet d’ordres afin d’offrir des fourchettes de prix toujours plus resserrées et d'améliorer la profondeur du marché. Afin de favoriser la transparence sur le marché secondaire des ETF, nous travaillons aussi sur des solutions de Bourse permettant d’adresser les ordres de gré à gré.

*'Exchange-traded products'.

A lire aussi