Dossier post- marché L’avis de… Mo M’Rabti, director product management Global Reach chez Euroclear Bank

«Nous proposons une solution de centralisation du traitement et du règlement des opérations sur les ETF»

le 19/12/2013 L'AGEFI Hebdo

Comment est née l'initiative d'une centralisation du traitement des ordres ?

Nous sommes en train de mettre au point une solution industrielle qui devrait être proposée à l’ensemble des promoteurs d’ETF. En Europe, contrairement aux Etats-Unis, le marché est très fragmenté (en termes d’activité de règlement/livraison), les trackers étant listés sur différentes places, nous assistons à une fongibilité de tradings, un ETF pouvant être acheté pour le compte d’un investisseur sur une place et vendu pour le compte d’un second client sur une autre Bourse. Un broker dispose ainsi de comptes chez quasiment tous les dépositaires centraux européens. Lorsqu’il y a transfert de propriété de parts, l’alignement d’inventaire entre plusieurs dépositaires n’est pas toujours efficace (traitement manuel…). Les brokers s’en sont donc plaints et nous avons cherché des solutions, avec BlackRock. Désormais, nous sommes approchés par d’autres promoteurs de trackers. Outre cette solution de centralisation du traitement et du règlement des opérations portant sur des fonds indiciels cotés, nous travaillons à l’élaboration d’un service de prêt/emprunt de parts d’ETF, option à ce jour quasiment inexistante. Autre projet en lice : nous pourrions envisager que soient cotés à Paris, par exemple, des trackers libellés en yen, Euroclear offrant l’accès à 53 devises. Les perspectives de développement pour cette industrie sont considérables.

A lire aussi