L'avis de... Pierre Mottion, responsable des produits Securities Services chez BNP Paribas

« Notre solution traite des ‘hedge funds’ particulièrement complexes »

le 21/07/2011 L'AGEFI Hebdo

Quelle solution avez-vous mise en place pour la gestion des transactions avec les fonds alternatifs ?

Nous avons entamé, il y a plusieurs années, une réflexion sur les services d’un prestataire dédié aux hedge funds. Nous avons finalement opté pour une solution globale pour tous types de fonds, fonds mutuels et fonds alternatifs, afin de servir au mieux nos clients en conservation dans le monde. Aucune solution de marché ne correspondait à notre cahier des charges : nous l’avons donc développée en interne, aidés de consultants. Au plus fort du projet, les équipes comptaient environ vingt-cinq personnes, en incluant les chefs de projet, les analystes métiers, les développeurs et les testeurs. Nos services liés aux hedge funds ont été migrés sur cette solution en 2008, puis de nouvelles fonctionnalités, principalement liées à l’automatisation et à la gestion des risques, ont été ajoutées en 2009 et 2010. Quelques dernières évolutions sont encore en cours, notamment pour la partie organisation. Ces fonctionnalités permettent de connaître à tout moment le statut d’un ordre et d’en informer le client en temps réel.

Comment sont passés et traités les ordres ?

Notre plate-forme d’exécution OMS (order management system, NDLR) est intégrée avec plusieurs canaux d’échange, Swift, fax ou encore Neolink, notre portail internet client. Une fois qu’un ordre de type hedge fund est collecté, plusieurs niveaux de contrôle sont réalisés. Puis nous transmettons une instruction aux administrateurs de fonds (agents de transfert). A réception de la confirmation, la plate-forme comptabilise l’ordre sur le compte de notre client. Des services complémentaires sont proposés, comme le financement de fonds de hedge funds, qui permet de fournir de la liquidité

au client.

Quels sont les points forts de la solution ?

Elle permet de traiter une activité particulièrement complexe, celle des fonds alternatifs, tout en l’harmonisant avec celle des autres types de fonds. Grâce à une nouvelle architecture technique à plusieurs niveaux et orientée service, notre solution est déployable dans l’ensemble du groupe, quel que soit le pays. L’intégration avec nos outils d’échanges et notre plate-forme de conservation favorise la qualité de service en offrant un reporting unique quel que soit l’actif détenu par notre client. Par ailleurs, nous traitons sur la même plate-forme les fonds mutuels et les hedge funds, ce qui nous permet de bénéficier d’effets d’échelle opérationnels et de couvrir un large marché (plus de 60.000 parts de fonds dans 80 pays et plusieurs milliards d’équivalents euros traités chaque jour). Nos clients voient ainsi l’accès à cette plate-forme simplifié, avec un reporting unique et surtout un suivi en temps réel du statut de ses ordres.

A lire aussi