Innovation financière

Nordea utilise les CDS dans un fonds obligataire

le 26/04/2012 L'AGEFI Hebdo

La crise de la dette souveraine stimule l’imagination des gérants d’actifs. Nordea vient de lancer un fonds, au format Ucits, investi dans les obligations souveraines européennes les « plus sûres ». Nordea 1 - European Low CDS Government Bond Fund, qui sera activement géré, vise à offrir le profil de rendement ajusté du risque le plus attrayant. Pour cela, il sera investi dans les dettes des cinq pays considérés comme les moins risqués sur la base de leurs primes de CDS (credit default swaps), et plus précisément sur la moyenne mobile à 3 mois. Les CDS offrent une appréciation du risque de crédit par les marchés, explique Nordea pour qui la méthode de sélection des obligations est unique. Elle répond à un besoin exprimé par les investisseurs pour de « vraies » solutions refuges, en termes de sécurité et de liquidité, ajoute le gestionnaire de fonds. Elle vient compléter les approches, déjà existantes, portant sur des indices obligataires pondérés par rapport aux fondamentaux économiques des émetteurs et non plus par leur capitalisation (Lombard Odier et Pictet).

A lire aussi