Mythes et réalité

le 03/10/2013 L'AGEFI Hebdo

De deux choses l'une : ou l'enquête de conjoncture auprès des ménages réalisée par l'Insee est un bon indicateur et alors les Français ne savent pas dans quel monde ils vivent ; ou bien c'est un mauvais indicateur qui échoue à détecter le ressenti des Français sur l'économie. Qu'entre juin et septembre, les perspectives d'évolution de leur niveau de vie puissent s'améliorer de 20 points laisse pantois quand on sait que les salaires n'augmentent plus depuis longtemps et que la prochaine hausse de TVA en janvier rognera leur pouvoir d'achat. Les Français sont aussi convaincus (+20 points également) que l'évolution passée des prix a été nettement à la hausse alors que l'inflation arrive à peine au niveau de 1 % sur un an. Heureusement, il y a les questions plus personnelles qui apportent un correctif à cette vision : les perspectives pour leur situation financière personnelle ne s'améliorent pas et leur capacité future à épargner diminue. La « reprise économique » n'est pas encore arrivée dans les porte-monnaie.

A lire aussi