Le ministre des Finances japonais devient Premier ministre

le 01/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Blocage. Pour la sixième fois en cinq ans, le Japon change de gouvernement. C’est le ministre des Finances, Yoshihiko Noda, qui devrait remplacer le Premier ministre Naoto Kan, sujet à de vives critiques pour sa gestion de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Si Yoshihiko Noda, candidat préféré des milieux d’affaires, est un partisan de la réforme budgétaire et des hausses d’impôts, le défi majeur qui l’attend est de trouver l’appui de l’opposition qui contrôle la chambre haute et peut donc bloquer les lois. Pour y arriver, Yoshihiko Noda a ainsi proposé de former « une grande coalition ». Un regain de stabilité politique au Pays du soleil levant serait bienvenu. Moody’s a d’ailleurs justifié le récent abaissement de sa notation du pays par le fait « qu’au cours des cinq dernières années, les fréquents changements à la tête du Japon ont empêché le gouvernement de mettre en œuvre des stratégies économiques et budgétaires à long terme par le biais de politiques efficaces et durables ».

A lire aussi