Livret A et LDD, une hausse théorique de 140 milliards d’euros des encours

le 19/07/2012 L'AGEFI Hebdo

Calculette. La Banque de France et la Cour des comptes recommandent une évolution et une adaptation progressives de l'épargne réglementée. Et pour cause. Le potentiel théorique de hausse des encours du Livret A et du LDD (Livret de développement durable) en cas de doublement du plafond, comme annoncé dans le programme du Parti socialiste pour l'élection présidentielle, est de 140 milliards d'euros, selon des calculs tirés du rapport 2011 de l'Observatoire de l'épargne réglementée. Pour le Livret A, 43,2 % d'un encours de 225 milliards d'euros (soit 8,5 % des 61,6 millions de comptes) sont au plafond de 15.600 euros. Utiliser à son maximum théorique, le doublement gonflerait l'encours de 97 milliards d'euros. Pour le LDD, 61 % de l'encours de 70 milliards est au plafond ou au-dessus (soit 27 % des 25 millions de comptes). La marge d'évolution en cas de doublement du plafond de 6.000 euros est de l'ordre de 43 milliards. C'est donc un total théorique de 140 milliards de progression des encours que représenterait le doublement des plafonds si la promesse électorale était tenue.

A lire aussi