Largage d’hélicoptère

le 03/05/2012 L'AGEFI Hebdo

N’est-ce pas paradoxal d’affirmer que la politique monétaire de la Banque du Japon (BoJ) n’est pas suffisamment accommodante, tandis qu’elle finance largement les dépenses de l’Etat japonais ? Engagée, selon la métaphore de Ben Bernanke, dans un « helicopter money drop », un largage de liquidités dans l’économie destiné à combattre la déflation, elle est prête à acheter cette année 50,1 milliers de milliards de yens, dont 21,6 suivant son programme d’achats régulier et 28,5 suivant l’extension de ce programme. En face, dans le cadre du budget général pour 2012, le gouvernement prévoit d’émettre 44,2 milliers de milliards de yen, sans compter les émissions prévues afin de financer la reconstruction.

A lire aussi