L’OICV s’attelle à la régulation des agences d’évaluation des prix du pétrole

le 08/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Transparence. L’Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV) a ouvert une consultation jusqu’au 30 mars sur les agences d’évaluation des prix du pétrole (dont Platts, filiale de McGraw-Hill, et Argus sont les plus connues - L’Agefi Hebdo du 9 février). Ses questions portent sur le degré de concurrence dans le secteur, leur gouvernance, leurs méthodes, leurs conflits d’intérêt potentiels, et la manière de les réguler. Faut-il rendre obligatoire la communication de toute transaction aux agences ? Le nombre de transactions sous-jacentes à certains prix références est souvent inférieur à cinq, selon l’OICV, ce qui peut les éloigner de la vraie valeur de marché. Le problème est que les benchmarks issus du complexe du Brent, par exemple, sont à la base des prix de 70 % du commerce de pétrole mondial. Faut-il une régulation similaire à celle de certaines entités financières ? L’OICV doit faire des recommandations finales au G20 en juin.

A lire aussi