L’OCDE revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour le Japon

le 28/04/2011 L'AGEFI Hebdo

Incertitudes. Le PIB du Japon, qui a été frappé par le plus puissant séisme de son histoire le 11 mars dernier, pourrait progresser de 0,8 % cette année, selon l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), qui revoit ainsi en baisse ses précédentes estimations, et précise toutefois que la date de redémarrage et la vigueur de la reprise sont très difficiles à prévoir. Si les autorités japonaises estiment que les dommages causés aux équipements collectifs, aux logements et au capital fixe des entreprises privées représentent de 3,3 % à 5,2 % du PIB de 2010, une grande incertitude entoure la durée des perturbations de l’approvisionnement en électricité, le règlement des problèmes à la centrale nucléaire de Fukushima ou l’ampleur des dépenses publiques qui seront allouées à la reconstruction, même si le gouvernement a déjà annoncé un premier budget d’urgence de près de 33,3 milliards d’euros. L’OCDE prévoit ensuite une croissance du PIB de 2,3 % en 2012, après une nette augmentation de l’investissement des entreprises à partir du troisième trimestre 2011. La consommation privée, quant à elle, devrait rester hésitante avec une réduction des dépenses ostentatoires, et ne se raffermir qu’en 2012.

A lire aussi