L'ISR encore embryonnaire dans la gestion midcaps

le 08/11/2012 L'AGEFI Hebdo

L'intégration de critères extra-financiers s'est largement développée dans la gestion actions, mais reste aujourd'hui concentrée sur les grandes capitalisations. « Il existe très peu de recherche ESG (environnementale, sociale, de gouvernance, NDLR) sur les valeurs moyennes », constate Gaël Faijan, fondateur de l'indice Gaïa Index, composé des 70 valeurs moyennes les mieux notées sur des critères ESG et dont la méthodologie s'appuie sur la recherche de l'agence de notation Ethi Finance. Au-delà de l'accès à l'information extra-financière, plus difficile sur les midcaps, l'analyse ESG des valeurs moyennes nécessite d'être adaptée à ce segment : certains critères comme le respect des droits humains ou de la biodiversité, habituellement utilisés pour les grandes valeurs, ne conviennent pas aux midcaps. De même, le critère de la gouvernance doit être adapté aux cas particuliers des valeurs moyennes, notamment lorsque le capital est majoritairement détenu par une famille. « Cela prend du temps, mais les investisseurs prennent peu à peu conscience de la valeur ajoutée apportée par l'intégration de critères extra-financiers dans la gestion de valeurs moyennes, indique Gaël Faijean. Ainsi, NextStage et Amiral Gestion utilisent déjà nos services pour l'analyse extra-financière de certains de leurs portefeuilles. »

A lire aussi