L’immobilier londonien soutenu par les acheteurs étrangers

le 23/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Clivage. En mai, les prix moyens de l’immobilier à Londres ont progressé de 1,8 %, selon l’opérateur immobilier Rightmove. A titre comparatif, sur le territoire national, ceux-ci ont augmenté de 0,6 %. La capitale britannique demeure encore l’exception. Tandis que le marché immobilier global est restreint aujourd’hui par les limitations d’octroi de crédit de la part des banques et par le manque de confiance des ménages britanniques, les acheteurs étrangers se ruent vers les maisons des quartiers londoniens de Kensington ou de Chelsea, observe Rightmove. Quoi qu’il en soit, selon les prévisions de Rightmove, avec le recul des hypothèques et le ralentissement de l’activité, la moyenne nationale des prix de l’immobilier pourrait baisser de 7 % environ dans la seconde partie de l’année, après une hausse de 8,1 % au cours des six premiers mois.

A lire aussi