L’exposition médiatique ne paie pas

le 31/01/2013 L'AGEFI Hebdo

Pour vivre heureux, vivons cachés. Une belle maxime pour les hedge funds. Et ce ne sont pas les travaux des chercheurs Gideon Ozik (Edhec Business School) et Ronnie Sadka (Boston College) décrits dans leur article « Media and Investment Management » et présentés lors de la conférence annuelle de la recherche sur les hedge funds à Paris qui les inciteront à faire autrement. Cette étude sur l’impact de l’exposition médiatique de ces gérants sur leurs performances relève en effet un écart de performance entre les fonds faisant la une des journaux généralistes et ceux cités dans la presse spécialisée. Le différentiel est de 11 % par an au bénéfice des derniers. Une prime à l’opacité ?

A lire aussi