L’Australie ne connaît pas la crise

le 14/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Indépendance. L’Australie a enregistré une croissance de son PIB de 3,6 % l’année dernière, sa meilleure performance depuis 2007 (+4,7 %). « 

Le rythme tendanciel de la croissance est plus de quatre fois supérieur à la moyenne de l’OCDE* », s’est félicité Wayne Swan, ministre des Finances. La banque centrale (Reserve Bank of Australia) a décidé de laisser son taux d’intérêt directeur à 3 %, sans s’interdire « un nouvel assouplissement si cela est nécessaire pour soutenir la demande ». Elle l’a déjà réduit de 175 points de base depuis début 2011, alors que le marché de l’emploi connaissait des tensions et que le niveau élevé du dollar australien pénalisait l’industrie et le tourisme. La RBA prévoit une croissance autour de 2,5 % cette année et de près de 3 % en 2014. L'économie australienne est désormais intégrée et ancrée à la zone Asie et est devenue « beaucoup moins dépendante de la conjoncture américaine », note Philippe Waechter, directeur de la recherche économique de Natixis AM. Depuis les années 2000, les profils de croissance de l'Australie et des Etats-Unis divergent, l'économie australienne s'émancipant des aléas affectant l'économie américaine.

*Organisation de coopération et de développement économiques.

A lire aussi