L'appétit des Français pour l'endettement diminue

le 26/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Défiance. Les Français sont devenus très prudents ; leurs anticipations de souscription de crédit pour 2012 sont au plus bas, indique l’Observatoire des crédits aux ménages, publié par la Fédération bancaire française (FBF). Stable fin 2011 (49,4 %), le taux de détention de crédits devrait baisser à l’avenir dans la mesure où 4 % des ménages envisagent de soucrire un crédit immobilier cette année (4,8 % en 2010) et 3,6 % un crédit à la consommation (4,1 % il y a deux ans). « Jamais, depuis sa création, l’Observatoire n’avait eu à connaître une aussi grande prudence de la part des Français », peut-on lire. Ce sont 31 % des ménages qui avaient un crédit à l’habitat en cours de remboursement fin 2011, le pourcentage de ceux ayant un crédit à la consommation étant de 30,1 %.

A lire aussi