L'Agirc-Arrco va réviser ses règles concernant les notations

le 16/02/2012 L'AGEFI Hebdo

Du lest. Le 28 février, la commission financière de l’Agirc-Arrco (retraite complémentaire des salariés du secteur privé) se réunit pour aborder la question de la part accordée dans son portefeuille à la notation « BBB ». Les règles internes à l’Argic-Arrco fixe aux sociétés de gestion un quota de 5 % aux obligations corporate et souveraines notées « BBB ». Est prise en compte la plus mauvaise des notes attribuées (donc la dégradation dans le segment B d’une seule agence suffit), un critère strict qui implique de céder « dans les meilleurs délais et aux meilleures conditions » le surplus de titres noté « BBB ». Le quota a été franchi avec la dégradation mi-janvier de l’Italie en « BBB+ » par S&P (lire page 15). La commission pourrait décider de desserrer ses règles. Son avis est consultatif et sera soumis au conseil d’administration qui se tiendra début mars.

A lire aussi