L'aéronautique, grand bénéficiaire de la mondialisation

le 13/09/2012 L'AGEFI Hebdo

Envol. L’aéronautique est « le principal atout de la France à l’exportation », explique une note de la Direction générale des douanes consacrée au secteur. Les excédents sont importants et ont atteint des niveaux record ces dernières années (de 17 à 18 milliards d’euros par an). Le secteur représente 11 % des exportations de l’industrie manufacturière (6 % pour le importations), ce qui place la France au deuxième rang des exportateurs avec 22 % de part de marché mondial, derrière les Etats-Unis (35 %). L’aéronautique est un secteur fortement mondialisé en raison de la complexité de la chaîne d’offre. Quant aux ventes françaises, elles sont dynamisées par les pays émergents avec un redéploiement des Etats-Unis (11 % après 28 % en 2001) vers l’Asie (43 % après 17 %). Les positions de l’industrie américaine dans ce secteur s’effritent depuis 2007 après avoir conforté son rôle de leader mondial de 2003 à 2007 « dans un environnement marqué par une forte dépréciation du dollar face à l’euro », notent les Douanes.

A lire aussi