Le Japon demeure empêtré dans la déflation

le 07/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Maelström. Le futur gouverneur de la Banque du Japon (BoJ) - en l’occurrence le président de la Banque asiatique de développement (BAD), Haruhiko Kuroda, si sa candidature obtient l’aval des deux chambres du parlement nippon - aura du pain sur la planche. L’indice global de l’inflation de janvier en glissement annuel est négatif pour le troisième mois consécutif, en repli de 0,3 %. Hors produits alimentaires frais, l’indice d’inflation est en baisse de 0,2 % et, hors énergie, il est en recul de 0,7 %. Le Pays du Soleil levant est à nouveau en train de s’installer en déflation. Pour tenter de la combattre, la BoJ a relevé, fin janvier, son objectif cible d’inflation à 2 % mais, comme l’indique BNP Paribas, « la banque centrale n’a jamais réussi à faire progresser l’inflation sous-jacente du pays à 1 %, qui était l’objectif précédent ».

A lire aussi