Les investisseurs sortent des matières premières

le 19/05/2011 L'AGEFI Hebdo

Fuite. Les prix des matières premières sont entrés dans une phase de correction très marquée, donnant l’impression d’un éclatement de bulle spéculative. Les cours du West Texas Intermediate, du Brent, de l’or, de l’argent, du cuivre, du blé et du maïs ont perdu respectivement 12 %, 9 %, 4 %, 24 %, 6 %, 8 % et 7 % depuis le début du mois de mai (au 13 mai). Les analystes de Bank of America Merrill Lynch estiment que ce mouvement ne peut pas s’expliquer par la « destruction de la demande » ou par des notions traditionnelles reflétant les anticipations de croissance économique. Cette baisse généralisée serait davantage liée à la spéculation, notamment aux sorties de fonds investis dans le secteur. Selon Natixis, d’après l’expérience de début mai, les actifs avec une grosse composante spéculative sont le pétrole, le gaz naturel, l’étain, le nickel et le coton.

A lire aussi