Les inquiétudes des investisseurs grandissent à propos du « fiscal cliff »

le 25/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Echéance. L'inquiétude exprimée ces derniers mois par les investisseurs au niveau mondial concernant le fiscal cliff s'accentue, selon l'enquête Fund Manager d'octobre de Bank of America Merrill Lynch. Désormais, les trois quarts (72 %) des investisseurs estiment que l'échéance du mur budgétaire aux Etats-Unis de janvier 2013 n'est pas suffisamment intégrée dans les prix des actifs financiers et les données macroéconomiques. Le mur budgétaire américain est identifié comme le principal facteur de risque sur les marchés financiers par 42 % des répondants à l'enquête, le plaçant en première position, contre 35 % en septembre et 26 % en août. Le financement des dettes souveraines européennes est a contrario perçu comme un moindre risque, 27 % contre 33 % en septembre et 65 % en juin.

A lire aussi