Innumérisme

le 04/04/2013 L'AGEFI Hebdo

La lutte contre l’anaphabétisme semble avoir masqué celle contre l’innumérisme, l’absence de connaissance des nombres. En 2011, un sondage du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc) montrait que la moitié des adultes ignorent que s'ils placent 100 euros à 2 %, ils auront 102 euros au bout d'un an, comme le rapporte Le Monde. A l'issue de la troisième, 30 % des collégiens seraient capables de multiplier ou d'additionner des nombres simples, de calculer des carrés simples... Si les Français privilégient les placements garantis, fût-ce à des taux minimes, plutôt que les perpectives offertes par les entreprises, il y a peut-être là une explication. Le gouvernement entreprend pourtant d’étoffer encore le maquis déjà épais des règles fiscales sur l’assurance-vie, le PEA et autres déductions des intérêts d’emprunt…

A lire aussi