Immobilier, la correction se confirme

le 17/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Les prix des logements dans une centaine de villes chinoises ont baissé pour le deuxième mois consécutif (-0,23 % en octobre, après -0,03 % en septembre), selon le China Real Estate Index System de la société privée Soufun. Depuis début 2010, le gouvernement a pris des mesures de restriction pour freiner la spéculation sur le marché immobilier. Wen Jiabao, le Premier ministre, a récemment indiqué qu’il comptait bien continuer : « Il n’y aura pas la moindre hésitation dans les mesures de resserrement de l’immobilier. Notre objectif est que les prix reviennent à des niveaux raisonnables. » Dans certaines régions, des promoteurs sont contraints d’accorder des rabais allant jusqu’à 20 %. Pour les autorités, l’enjeu est d’éviter un retournement brutal qui menacerait la croissance, notamment en construisant des logements sociaux pour soutenir le secteur du bâtiment (l’objectif est de commencer à en construire 11 millions cette année). « Ce scénario est plausible mais difficile à évaluer précisément car il n’y a pas de données sérieuses sur la contribution des logements sociaux à la croissance de la construction », note Andrew Batson, responsable de la recherche de GaveKal Dragonomics.

A lire aussi