La parole à... Julien Barral, analyste au cabinet de conseil Bfinance

« Il faudra faire du tri parmi les stratégies »

le 13/02/2014 L'AGEFI Hebdo

Depuis quand les investisseurs institutionnels européens s'intéressent-ils aux stratégies de « smart beta » ?

Le sujet est développé dans la recherche académique depuis une dizaine d'années. Nos premiers clients ont investi sur des stratégies smart beta, via des mandats, en 2006. Mais cela prend du temps : l'engouement à plus grande échelle est très récent. Ainsi, depuis deux ans, certains clients institutionnels cherchent à construire une allocation globale de smart beta en complément de leur allocation d'actifs. Nous les aidons à combiner plusieurs approches entre elles afin d'optimiser le résultat.

Le « smart beta » va-t-il s'installer dans le paysage ou ne s'agit-il que d'un effet de mode passager ?

Ces stratégies vont continuer à se développer. Mais il faudra faire le tri pour identifier les stratégies qui apportent réellement de la valeur, au-delà des conclusions de la recherche académique. Il est important d'analyser ces stratégies dans le détail afin de les comparer et, potentiellement, les combiner.

A lire aussi