Les IDE mondiaux retrouvent leur niveau d'avant-crise

le 06/02/2014 L'AGEFI Hebdo

 Le total mondial des investissements directs étrangers (IDE) s'est accru de 11 % en 2013 pour atteindre un montant de 1.460 milliards de dollars, soit à une encablure de la moyenne d'avant-crise 2005-2007, indique la Cnuced (Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement). La part des pays émergents continue de progresser au détriment des IDE des 38 pays développés qui représentent moins des deux cinquièmes du total. Ils ont eu beau progresser de 12 % l'an passé (deux fois plus vite que les flux des pays émergents), à 576 milliards de dollars, ils n'atteignent plus que 44 % du pic atteint en 2007. Si les IDE vers les Etats-Unis poursuivent leur déclin, ceux dans l'Union européenne augmentent grâce à la Belgique, l'Irlande, les Pays Bas et le Luxembourg. Ces quatre pays présentent la particularité d'avoir un cadre fiscal avantageux pour certaines entreprises (special purpose entities), note la Cnuced. Pour les autres pays européens, les flux d'IDE ont chuté de 77 % en France, mais ont progressé de 392 % en Allemagne et de 37 % en Espagne. L'Asie, la zone d’attraction la plus importante de ces dernières années, a vu les flux entrants stagner.

A lire aussi