Les « hedge funds » achètent du dollar au détriment de l’euro

le 17/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Nervosité. Toujours en alerte vis-à-vis des dettes publiques de la zone euro, les fonds d’arbitrage (hedge funds) restent en retrait du S&P500, selon le rapport mensuel de leur allocation d’actifs réalisé par SG Cross Asset Research. Par ailleurs, tandis que la Réserve fédérale procédait à l’opération « Twist », destinée à allonger la maturité de son portefeuille, les hedge funds sont restés courts de T-Notes à 10 ans. Concernant les devises, les fonds d’arbitrage ont acheté des dollars au détriment de l’euro, anticipant d’autres baisses de taux d’intérêt de la part de la Banque centrale européenne, tandis que leur aversion pour le sterling a commencé à diminuer. Le yen demeure de loin leur devise favorite. La prudence est toujours de mise vis-à-vis des marchés de matières premières, hormis envers les métaux précieux.

A lire aussi