La hausse des taux d’impayés des entreprises italiennes s’accélère

le 27/06/2013 L'AGEFI Hebdo

Étau. Les incidents de de paiement des entreprises italiennes se multiplient, selon une étude de Coface. Le taux d’impayés de ces dernières a régulièrement dépassé celui des autres pays européens, mais depuis le début de la crise, l’écart se creuse. En 2007, le taux d’impayés des entreprises italiennes était 3 fois supérieur à celui des entreprises françaises. Aujourd’hui, il est 7 fois supérieur. La conjoncture n’est pas la seule explication de ce phénomène. Tandis qu’elles sont confrontées à une forte baisse de leurs marges, les sociétés italiennes dépendent encore fortement du crédit bancaire. Or celui-ci se raréfie et reste cher. Autre talon d’Achille, l’absence de ponctualité des paiements de la sphère publique. Les délais dans l’administration sont de 170 jours en Italie, à comparer à 159 en Grèce, 135 au Portugal ou 60 en France.

A lire aussi