Grèce, la Troïka donne son feu vert à un nouveau versement

le 18/04/2013 L'AGEFI Hebdo

Répit. La Troïka, composée de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI), a estimé le 15 avril que les autorités helléniques étaient bien parties pour contenir l'endettement du pays et pour le sortir de la récession l'an prochain, ce qui devrait permettre le paiement d'une nouvelle tranche d'au moins 2,8 milliards d'euros d'aide internationale. Le ministre des Finances grec, Yannis Stournaras, a estimé que son pays serait en mesure de parvenir à un excédent budgétaire primaire en 2013, un an plus tôt que ce que prévoit l'accord avec ses créanciers. La dette publique de la Grèce atteint 160 % du produit intérieur brut (PIB). Le Fonds monétaire international estime que ce ratio doit être ramené à 120 % d'ici à 2020 pour être supportable.

A lire aussi