Gouvernance paneuropéenne : les dirigeants d'entreprise circonspects

le 14/04/2011 L'AGEFI Hebdo

Statu quo. Près de la moitié des dirigeants de sociétés européennes apprécie peu la perspective d’introduction de règles paneuropéennes de gouvernance d’entreprise par Bruxelles, selon une étude du cabinet Allen & Overy. 64 % des cadres supérieurs du Royaume-Uni s’y opposent, tandis que 65 % des cadres européens continentaux y sont favorables. 44 % des cadres interrogés par le cabinet pensent que les règles locales sont plus pertinentes et 24 % estiment que celles qui existent déjà sont suffisantes. Par ailleurs, 82 % des cadres européens se disent contre l’introduction de quotas obligatoires pour les femmes au sein des conseils de direction, et 78 % pensent que les directives de gouvernance d’entreprise ne devraient être appliquées qu’à titre de conformité ou de clarification. Seulement 12 % souhaitent que des sanctions (civiles ou pénales) soient mises en place.

A lire aussi