Grand Prix du Gouvernement d’Entreprise 2011 et Prix « Stratégie et évaluation des risques »

GDF Suez, un précurseur qui sait s’adapter

le 29/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Photo : REA

GDF Suez remporte cette année le Grand Prix du Gouvernement d’Entreprise et le prix Stratégie et évaluation des risques. En matière de gouvernance, « GDF Suez est un précurseur, commente Marie-Chrystel Dang Tran, avocat de Latham & Watkins. Le groupe dirigé par Gérard Mestrallet s’adapte rapidement aux évolutions en matière de gouvernement d’entreprise, comme en témoigne la mise en place, dès 2008, d’une gestion programmée des stock-options. » C’est une référence. « La vision de Gérard Mestrallet et la stratégie qui en découle sont convaincantes », note en outre Véronique Bruneau Bayard, associée gérante de France Proxy. « La gouvernance de GDF Suez n’est pas seulement respectueuse des grands principes, elle est aussi lucide », résume Pascal Bello, président-directeur général du cabinet ESGScore. Des qualités qui expliquent sans aucun doute la réussite de la fusion entre GDF et Suez, deux entités aux cultures qui étaient pourtant très différentes. GDF Suez « évolue aujourd’hui dans un environnement extrêmement concurrentiel », ajoute Véronique Bruneau Bayard. L’une des recettes de ce succès est son savoir-faire en matière de gestion des risques, dont le dispositif a été revu afin d’être en conformité avec les nouvelles missions conférées au comité d’audit. « La couverture des risques est exhaustive et la cartographie de ces derniers régulièrement mise à jour », relève l’associée gérante de France Proxy.

L’autre élément apprécié des actionnaires est l’implication du président-directeur général en assemblée générale et le fait qu’à chaque exercice, les présidents des différents comités du conseil s’expriment devant eux. Cette année, « l’accent a été mis sur la gestion des risques », se souvient Véronique Bruneau Bayard. Globalement, « le discours de Gérard Mestrallet était didactique et les réponses aux questions des actionnaires étayées », rapporte Viviane Neiter, consultante en relations actionnariales et administrateur de sociétés cotées. D’ailleurs, le dialogue avec ces derniers est établi en permanence. Le comité consultatif des actionnaires est « très actif », selon Véronique Bruneau Bayard, à la disposition de tous les actionnaires, belges et français. 

A lire aussi