La France veut accélérer l’application de la taxe Tobin

le 12/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Sarko solo. Le projet de taxe Tobin est relancé. Paris veut accélérer la cadence quant à sa mise en place. La Commission européenne avait déjà présenté fin septembre une proposition de taxe qui abonderait le budget à partir de 2014 à hauteur d’une cinquantaine de milliards d’euros par an, mais de nombreux points restaient à préciser quant à son application. « Des décisions seront prises avant la fin du mois de janvier pour ce qui concerne la France », a déclaré Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. Un projet de loi quant à l’instauration unilatérale par la France d’une taxe sur les transactions financières pourrait être présenté au Parlement dès février, estime Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au Logement. Cette initiative française a fait immédiatement grincer des dents de multiples acteurs. Le Premier ministre britannique, David Cameron, a prévenu que sans accord mondial, il bloquerait l’instauration d’une telle taxe au niveau européen. Paris Europlace aussi a réitéré son opposition « à la mise en place d’une taxe sur les transactions financières qui, si elle n’était pas européenne, affaiblirait l’économie française ».

A lire aussi