La France tenue à l’écart de la reprise dans l'industrie

le 07/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Mauvaise élève. Avec la Grèce, la France est le seul pays de la zone euro à obtenir pour le mois d’octobre un indice PMI de l’industrie manufacturière en dessous de 50, le signal d’une poursuite de la détérioration de la conjoncture. Le recul global des carnets de commandes, et ce malgré une nouvelle augmentation des ventes à l’export, explique le niveau de son indice, à 49,1. En France, « 

la conjoncture du secteur manufacturier continue de se détériorer en ce début de quatrième trimestre, la production, le volume global des nouvelles commandes et l’emploi enregistrant de nouveaux replis (toutefois modérés) », résume Jack Kennedy, économiste à Markit. En revanche, dans le reste de la zone euro, la reprise du secteur manufacturier se poursuit. L’indice PMI global de son industrie manufacturière s’établit à 51,3 en octobre. L’Irlande passe en tête du classement des indices PMI, reléguant les Pays-Bas en deuxième position. La croissance atteint un pic de quasiment deux ans et demi en Autriche, s’accélère en Allemagne, en Irlande et en Espagne, tandis qu’elle ralentit légèrement en Italie. Point positif, les données de l’enquête suggèrent un maintien de la croissance de la production au cours des prochains mois. Le retour à la hausse du volume des nouvelles commandes s’accompagne d’une baisse des stocks de produits finis ainsi que d’une augmentation du volume du travail en cours.

A lire aussi