La France prévoit d’émettre 179 milliards d’euros de BTAN et d’OAT l’an prochain

le 06/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Alpinisme. La dette publique brute de la France représentait 86,2 % du PIB en juin, indique l’Insee. Elle était de 65 % au milieu de l’année 2007. Rien qu’au deuxième trimestre, elle a augmenté de 46,4 milliards d’euros pour atteindre le total de 1.693 milliards. Par ailleurs, le projet de loi de Finances pour 2012 prévoit comme prévu dans le programme de stabilité européen un déficit public de 4,6 % du PIB. Le programme d’émissions de la France restera donc à des niveaux élevés avec 179 milliards d’euros de BTAN (bons à intérêts annuels) et d’OAT (obligations assimilables du Trésor), mais en repli sur celui de 2011 (184 milliards), a annoncé l’Agence France Trésor (AFT). Les besoins de financement se décomposent en 81,8 milliards d’euros de déficit budgétaire (reposant sur une hypothèse de croissance du PIB de 1,75 %) et en 99 milliards d’amortissements. La part des BTF (bons à taux fixes d’échéance inférieure à un an) dans le total de la dette devrait passer sous la barre des 14 % cette année. Il avaient atteint 19 % en 2009, leur stock dépassant alors les 200 milliards d’euros.

A lire aussi