La France présente un deuxième plan d'économies budgétaires

le 10/11/2011 L'AGEFI Hebdo

« AAA ». Le gouvernement français a présenté son deuxième plan en l’espace de quelques mois pour tenir ses engagements de déficits publics : 4,5 % du PIB en 2012, 3 % en 2013 jusqu’à l’équilibre en 2016. L’effort budgétaire sera de 64,7 milliards d’euros d’ici à 2016, dont 18,6 milliards pour les années 2012 et 2013. Cet effort s’ajouterait à celui d’août dernier de 48,4 milliards d’euros. Parmi les mesures annoncées, à signaler la suppression du dispositif Scellier pour les investissements locatifs dès l’an prochain (7,2 milliards d’économies cumulées en 2016) et l’augmentation du prélèvement libératoire de 19 % à 24 % sur les dividendes et les intérêts. Parmi les mesures les plus spectaculaires figurent l’accélération de la réforme des retraites (62 ans en 2017 à la place de 2018) et la hausse du taux réduit de TVA de 5,5 % à 7 %.

A lire aussi