Forte augmentation des importations françaises de terres rares

le 16/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Enjeu. Les tensions sur le cours des « matières premières stratégiques », notamment les terres rares en provenance de Chine, et l'augmentation des besoins pour la fabrication de produits de technologie avancée se lisent dans l'accroissement des déficits commerciaux, indique la Direction générale des douanes. Les trois principaux postes déficitaires, platine, magnésium et niobium, ont accusé un déficit de 152 millions d'euros en 2012. Depuis 2008, la plupart des matières premières stratégiques ont fortement augmenté en valeur, à l'exception du spath fluor, du cobalt ou du gallium. Les importations en valeur de terres rares, sous l'effet de la politique de restriction à l'exportation de la Chine faisant monter les prix, ont progressé de 164 % sur la période 2008-2012. Parmi elles, le prix de l'oxyde de dysprosium a été multiplié par cinq au cours de l'année 2011. « 

La financiarisation croissante des marchés des matières premières pourrait également participer à la volatilité croissante des cours », précisent les douanes. En 2010, la Commission européenne a identifié quatorze métaux et minéraux présentant un risque élevé de pénurie d'approvisionnement dans les dix prochaines années.

A lire aussi