Fonds immobiliers - Encore une année difficile

le 13/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Conditions exceptionnelles

Bouclé en septembre, le fonds IV de Patron Capital arrive en tête du classement des levées de fonds immobiliers en Europe depuis le début de l’année par Preqin, avec une levée totale de 880 millions d’euros. Pour le dirigeant de la société, Keith Breslauer, « la crise bancaire, la récession et le ralentissement immobilier ont créé des conditions exceptionnelles » d’investissement en Europe. La stratégie du fonds ne déroge pas à celle de ses prédécesseurs : elle est tournée vers les investissements sous-évalués et en difficulté en Europe de l’Ouest. 45 % du capital investi dans le fonds provient d’Europe et du Moyen-Orient, un niveau inédit : « Auparavant, les américains dominaient le fonds », confirme Keith Breslauer, qui juge que le potentiel de croissance n’a pas échappé aux Européens. A la deuxième place, le fonds nordique Niam Nordic V sera investi en immobilier commercial dans le nord de l’Europe. Avec son fonds Development Venture III, Axa Real Estate pointe en troisième position. A ce jour, 90% des fonds sont alloués à des projets de développement de bureaux sur Paris, en région parisienne et à Londres.

Une compétition sévère

Sans surprise, sur l’année, le marché est resté difficile. La compétition est toujours très sévère avec un niveau record de 462 fonds en cours de collecte au niveau mondial pour des montants de 151 milliards d’euros. « Les investisseurs continuent à attendre », commente un observateur. En 2013, les fonds de dette immobilière pourraient être plus en vue. En 2012, Axa Real Estate a levé 500 millions d’euros pour son fonds de dette CR2E. 200 millions d’euros pourraient être levés en début d’année prochaine. En Europe, les investissements devraient continuer à se concentrer sur les pays « core » : France, Allemagne, Royaume-Uni et pays nordiques.

A lire aussi