Fonds de dettes immobilières - Aalto Invest vise 1,5 milliard de livres

le 31/10/2013 L'AGEFI Hebdo

Axa RE, deuxième du classement

Selon le classement Preqin des fonds européens de dettes, Aalto Invest, spécialiste britannique de l’immobilier et des situations spéciales, ambitionne la plus importante levée de fonds (1,5 milliard de livres), avec un véhicule dédié à la dette en immobilier commercial. L’Europe entière constitue ici le vivier des « loans » éligibles. Une exposition retenue également par le fonds d’Axa Real Estate, deuxième du tableau : Commercial Real Estate 2 (CRE2) est la seconde mouture d’un produit paneuropéen de créances. A noter que le gestionnaire français vient d’annoncer la création d’un fonds communément géré avec le fonds souverain norvégien, Norges, qui investira exclusivement dans de la dette immobilière. A la troisième place du podium, la maison portugaise ECS Capital vise les 660 millions d'euros avec son fonds Fundo de Lazer e Imobiliario Turisco, spécifiquement tourné vers le marché portugais. S’ensuivent trois fonds gérés par des acteurs anglo-saxons et dédiés au marché britannique. Globalement, les dix plus importants véhicules de dettes immobilières actuellement en cours de levée de fonds visent des capitaux qui, agrégés, pèsent 9,1 milliards de dollars et représentent pas moins de 73 % de l’ensemble des véhicules en cours de collecte.

Un marché en croissance

Dans l’ensemble, l’appétit des investisseurs pour les produits de créances immobilières a crû, notamment depuis décembre 2011 : alors qu’au premier trimestre 2012 seulement 8 % des institutionnels souhaitaient dédier une partie de leurs investissements à ce type de véhicules, cette proportion est désormais de 20 % après un pic atteint au début de cette année avec 27 % de souhaits d’investissement. Selon Preqin, le marché des fonds de dettes en Europe continue de se déployer à mesure de l’inclination des investisseurs pour cette stratégie. Le nombre de véhicules européens est passé de cinq en août 2011 à dix-sept en août 2013, avec respectivement des collectes agrégées

de 2,6 milliards de dollars à 12,4 milliards. La tendance générale en Europe comme ailleurs est à la désintermédiation bancaire avec l’émergence de prêteurs alternatifs. Preqin relève dans sa dernière étude que, depuis 2008, les fonds mixtes alliant créances etequityet les fonds de dettes pures en immobilier avaient vu leur nombre considérablement augmenter. A ce titre, 2011 a été une année particulièrement prolifique avec la clôture de 25 fonds de dettes pesant pas moins de 9,8 milliards de dollars, soit 16 % des capitaux levés par les fonds immobiliers. Deux véhicules s’étaient particulièrement distingués cette année-là : Blackstone Real Estate Special Situations Fund II (2,9 milliards de dollars) et Axa Real Estate’s CRE Senior 1 (1,3 milliard de dollars).

A lire aussi