Innovation financière

Un fonds carbone créé pour l’Afrique

le 26/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Alors que seulement 1,2 % des financements créés par le protocole de Kyoto ont bénéficié à l’Afrique subsaharienne, les acteurs publics veulent infléchir la tendance. La Banque Ouest Africaine de Développement, CD Climat et Proparco ont décidé de créer un fonds carbone pour l’Afrique, en vue d’investir dans des crédits carbone générés par des projets réduisant les émissions carbone et éligibles par l’Union européenne. De quoi suppléer les interventions en baisse des fonds privés (lire l’Evénement page 8) et donner un signe de confiance au marché malgré l’incertitude sur l’après-Kyoto. Un montant initial de 45 millions d’euros est prévu pour le fonds qui souhaite ensuite rallier des acteurs privés. CDC Climat AM se chargera de la gestion du fonds.

A lire aussi