Le fisc italien récupère 12 milliards d'euros

le 05/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Sport. La lutte contre l’évasion fiscale a permis aux autorités italiennes de récupérer 12,7 milliards d’euros en 2011, soit 15,5 % de plus que l’année précédente. Il s’agit de l’une des priorités de Mario Monti, qui a pris en novembre la tête du gouvernement avec l’ambition d’assainir les comptes publics. Pour l’essentiel, les sommes récupérées l’ont été durant le mandat de Silvio Berlusconi, qui en avait également fait un chantier prioritaire dans le cadre de la réduction de la dette publique. L’évasion fiscale représenterait 120 milliards d’euros de manque à gagner par an pour les pouvoirs publics italiens. Les contrôleurs du fisc ont notamment mené une opération dans une station de ski huppée et ont contrôlé une quarantaine de propriétaires de Ferrari et autres voitures de luxe qui avaient déclaré des revenus inférieurs à 30.000 euros

par an.

A lire aussi