Les finances locales américaines freinent la croissance

le 16/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Proximité. « Le nécessaire assainissement financier » des quelque 90.000 collectivités locales américaines « constitue un risque pour la reprise toujours fragile » aux Etats-Unis, indique une étude réalisée par Clémentine Gallés et Kim March, économistes de Société Générale. Les Etats fédérés, les municipalités et les autres collectivités ont été fortement pénalisés par la récession. L’aide du gouvernement fédéral via le Plan Arra (American Recovery and Reinvestment Act, 150 milliards de dollars de subventions en 2009 et 2010) a permis de contenir leur déficit. Mais écrivent les auteurs, cette aide arrive à son terme. Et pour les années 2011 et 2012, leur déficit cumulé prévisionnel est de 260 milliards de dollars. Toutefois, le risque de faillite « reste cantonné à un petit nombre de gouvernements locaux », expliquent-ils. L’ajustement à venir pourrait coûter « un peu plus d’un point de croissance ». De plus, une éventuelle dégradation du marché de la dette municipale (muni-bonds), dont l’encours est de 2.800 milliards, pourrait peser sur la richesse des ménages, principaux détenteurs de ces actifs.

A lire aussi