Finance durable, peut mieux faire

le 02/02/2012 L'AGEFI Hebdo

« Il y a eu des mouvements engrangés dans le domaine de la finance durable, mais il existe encore des attentes dans la mise en application, remarque Marie Pierre Peillon, la nouvelle présidente de la Société française des analystes financiers. Tout le monde débute et Paris a une place à prendre sur ce sujet. » Dans ce domaine, les engagements pris suite à l’adoption de la loi Grenelle 2 ont abouti à l’adoption de l'article 225 (dont l’ambition initiale a été fortement réduite). « Il faut que la place pousse réellement le développement du rapport intégré, qui combine une analyse financière et extra-financière. Seule la Bourse sud-africaine exige des valeurs cotées un 'one report' (rapport unique, NDLR) pour le moment. »

A lire aussi