Les femmes écartées des comités de direction allemands

le 17/02/2011 L'AGEFI Hebdo

Mysoginie. En Allemagne, les femmes sont toujours absentes des directions des entreprises. Seuls quatre des 186 postes des directoires des 30 plus grandes entreprises allemandes sont occupés par des femmes. Un retard du monde entrepreneurial vis-à-vis du monde politique d’autant plus criant que la chancelière Angela Merkel a distribué, quant à elle, un tiers des portefeuilles ministériels à des femmes. Ce fossé exaspère la chancelière allemande, pourtant opposée aux systèmes de quotas, mais qui a récemment déclaré « donner une dernière chance » aux entreprises non féminisées avant de les contraindre au changement. A cet égard, les propos décalés du président du directoire de Deutsche Bank, Josef Ackermann, selon lesquels il serait judicieux de féminiser son comité de direction entièrement masculin - « car cela le rendrait plus coloré et plus joli » - n’ont fait que mettre de l’huile sur le feu.

A lire aussi