Les eurobills ont la faveur des investisseurs

le 20/09/2012 L'AGEFI Hebdo

Avis. A 79 %, les professionnels de l’investissement pensent que les eurobills seraient une première étape pertinente vers l’émission d’euro-obligations à long terme, indique une enquête du CFA Institute auprès de ses membres (949 répondants sur 16.496). Les eurobills auraient un impact positif sur les coûts de financement à court terme des Etats membres, pour 63 % des sondés. Ils faciliteraient la transmission de la politique monétaire (58 %), atténueraient en partie la crise de la dette souveraine (52 %) et renforceraient la stabilité financière (50 %). Afin de limiter les risques, ces titres européens à court terme devraient être assortis de certaines conditions, estiment 82 % des sondés. Une possibilité serait de limiter l’accès d’un Etat membre aux eurobills en cas de non-respect des règles et recommandations du cadre de gouvernance de la zone euro.

A lire aussi