ETF - BlackRock consolide sa position de leader en Europe

le 03/10/2013 L'AGEFI Hebdo

La moitié du marché

BlackRock, au travers de sa filiale spécialisée iShares, reste leader en Europe sur le marché des ETF (exchange-traded funds), avec près de 50 % de parts de marché. Le géant américain totalise 134,2 milliards d’euros d’actifs sous gestion, selon le relevé au 24 septembre de l’équipe ETF de Deutsche Bank (qui commercialise aussi des ETF au travers de sa filiale db x-trackers). iShares progresse de 12 % par rapport à fin 2012. Une augmentation résultant de l’effet de marché et d’une collecte nette de 8,3 milliards d’euros depuis janvier, la plus importante parmi les promoteurs d’ETF en Europe. Un marché de 273,4 milliards d’euros réparti entre 36 acteurs et 1.327 produits, mais surtout concentré dans les mains des trois premiers. Deutsche Bank (14 % de parts de marché) et Lyxor (11 %) complètent le podium en termes d’actifs sous gestion.

Retraits chez Lyxor

Dans ce trio de tête, la filiale de Société Générale cède toutefois du terrain. Son actif sous gestion est légèrement inférieur à fin 2012 malgré un effet de marché favorable, Lyxor accusant d’importants rachats sur ses fonds depuis janvier. Dans le haut du classement par la collecte, State Street GA engrange 2,3 milliards de souscriptions nettes, ce qui lui permet de gravir quatre marches à la 8eplace des actifs sous gestion (5,7 milliards). De même, Vanguard, autre société de gestion américaine très offensive en Europe, se hisse à la 15e position (20efin 2012) en multipliant par plus de huit ses actifs sous gestion, grâce à une collecte nette de 1,4 milliard depuis janvier. Le britannique Source renforce encore sa position dans le paysage européen des ETF avec des souscriptions nettes de 1,7 milliard depuis bientôt dix mois, portant son encours à 9,2 milliards. A noter la collecte étale de db x-trackers et la progression d’Amundi ETF qui passe de la 6eà la 4eplace en termes d’encours.

Rachats sur les émergents

Pour ce qui concerne les classes d’actifs, les stratégies et les produits, les marchés actions américains et japonais ont été les plus recherchés depuis le début de l’année. iShares S&P 500 et iShares MSCI Japan Euro Hedged collectent plus d'un milliard chacun. Vanguard fait également le plein avec son ETF sur le S&P 500 (0,6 milliard). De son côté, SPDR (filiale de State Street GA) remporte un grand succès avec sa stratégie sur les dividendes aristocrates (SPDR S&P US Dividende Aristocrats) qui collecte 0,4 milliard. Du côté des obligations, ce sont les ETF investissant dans des indices de duration courte qui sont privilégiés, en réaction au risque de hausse des taux. Source collecte plus de 1,2 milliard avec deux produits basés sur des stratégies de Pimco.

Côté rachats, les ETF sur les marchés émergents témoignent du bain de sang opéré cet été par les investisseurs sur cette thématique. L'iShares MSCI Emerging Markets accuse une décollecte de plus d'un milliard. Autre exemple, le Lyxor China Enterprise subit 0,4 milliard de rachats. Sur l’obligataire, les ETF monétaires et ceux investis sur des indices crédit ou sur des maturités longues de la courbe des taux enregistrent le plus de rachats.

A lire aussi