Les Etats-Unis s’engagent à réduire leur déficit de 33 % en 2012

le 17/02/2011 L'AGEFI Hebdo

Restrictions. L’administration Obama a présenté un budget pour l’année fiscale 2012, qui commence le 1

eroctobre, prévoyant un déficit en baisse à 1.101 milliards de dollars (7 % du PIB), contre un record de 1.645 milliards cette année (10,9 %), avec une croissance de 3,6 % en 2012, après 2,7 % en 2011. L’objectif est de le réduire de 1.100 milliards sur dix ans et de le ramener à 3,2 % du PIB d’ici à 2015. Deux tiers des économies prévues viennent d’une baisse des dépenses (gel des dépenses discrétionnaires non liées à la sécurité pendant cinq ans, fin de certaines subventions…) et un tiers d’une hausse des recettes (limitation des niches fiscales pour les plus riches, etc.). Les républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, estiment que ce plan n’est pas suffisant et demandent des coupes supplémentaires dans les dépenses. Le Congrès n’a toujours pas approuvé les orientations budgétaires de 2011 (le gouvernement fonctionne avec une autorisation spéciale qui expire le 4 mars), ni le relèvement du plafond légal de la dette fédérale, actuellement fixé à 14.294 milliards, qui pourrait être atteint en avril ou en mai.

A lire aussi