Les Etats-Unis modifent le calcul du PIB

le 25/04/2013 L'AGEFI Hebdo

Baguette magique. L'économie américaine va grossir de 3 % en juillet avec les modifications apportées par le Bureau of Economic Analysis (BEA) au calcul du PIB qui sert de mesures à l'activité économique (Preview of the 2013 Comprehensive Revision of the National Income and Product Accounts, BEA - mars 2013). L'idée est d'intégrer la valeur ajoutée constituée par les actifs intangibles dans le PIB, indique le Financial Times dans son édition du 22 avril. Les Etats-Unis seront les premiers à adapter de nouveaux standards internationaux de calcul qui sont déterminés par la communauté statistique internationale au niveau de plusieurs organisations dont le Fonds monétaire international et l'OCDE (le SNA - system of national accounts - est revu tous les quinze ans - 1993, 2008). La principale innovation concerne la recherche & développement (R&D). Elle ne sera plus comptabilisée comme un coût intégré à la production finale, mais comme investissement. Le PIB américain devrait en être gonflé de 300 milliards de dollars, soit 2,1 points de PIB. Sont aussi modifiés la comptabilisation de la valeur de la production artistique (+0,5 point de PIB), le calcul des retraites (+0,2 point) et le traitement comme investissements et non plus comme dépenses de tous les coûts afférents à un achat immobilier (+0,4 point de PIB, jusqu'à présent seules les commissions versées aux agents immobiliers étaient comptabilisées).

A lire aussi