Entretien avec... Barry Eichengreen, professeur d’économie et de science politique à l’Université de Californie, Berkeley

« Les Etats-Unis, l’Europe et la Chine doivent régler leurs problèmes »

le 27/01/2011 L'AGEFI Hebdo

Pourquoi le système monétaire international (SMI) doit-il être réformé ?

Le SMI est trop centré sur le dollar. Deux tiers des réserves de change des banques centrales et 85 % des transactions sur les changes sont en dollars. Cela crée un certain nombre de problèmes. D’abord pour les Etats-Unis : il nous est difficile d’obtenir un dollar faible quand nous en avons besoin. Ensuite, pour les autres pays. Quand il y a des problèmes sur les marchés financiers, même s’ils sont d’origine américaine, nous finissons par en profiter puisque les capitaux affluent vers les Etats-Unis. Plus fondamentalement, il y a une contradiction entre une économie mondiale de plus en plus multipolaire et un SMI dominé par une seule monnaie.

Quelles décisions le G20 devrait-il prendre ?

Avant tout, les Etats-Unis, l’Europe et la Chine doivent régler leurs propres problèmes. Les premiers doivent réduire leurs déficits, la zone euro doit résoudre sa crise de la dette, et la Chine doit achever sa transition économique, renforcer son système financier et ouvrir progressivement son compte de capital. Ensuite, le G20 doit donner mandat au Fonds monétaire international (FMI) pour mieux surveiller ces politiques. Pour cela, le Fonds doit devenir plus légitime. Les pays émergents, notamment en Asie, le considèrent toujours comme la chose des pays développés.

A quoi le futur SMI pourrait-il ressembler ?

Dans dix ans, le dollar, l’euro et le renminbi seront tous trois des monnaies internationales importantes. Le billet vert pourrait dominer les Amériques, l’euro une Europe élargie allant jusqu’à l’Afrique du Nord et la Russie, et le renminbi l’Asie, Japon excepté. Ce nouveau SMI aiderait à éviter les déséquilibres puisque les Etats-Unis ne pourraient plus avoir des déficits excessifs. Un système multipolaire similaire existait avant 1913 avec la livre, le franc et le mark. Cela fonctionnait assez bien. N’oubliez pas que les Etats-Unis ont réussi à internationaliser le dollar en seulement dix ans, entre 1914 et 1924.

*Auteur de ‘Exorbitant privilege’, Oxford University Press

A lire aussi