Les épargnants français sont devenus très prudents depuis cet été

le 01/12/2011 L'AGEFI Hebdo

Bas de laine. La crise de l’été sur les dettes souveraines européennes et ses répercussions sur les marchés financiers ont eu un impact sensible sur les décisions d’épargne des ménages français. Avec des prestations versées pour 10,5 milliards d’euros et une collecte de 9,1 milliards, octobre a été un mois de décollecte de 1,4 milliard pour l’assurance-vie, note l’Association française de l’assurance (regroupement de la Fédération française des sociétés d’assurances et du Groupement des entreprises mutuelles d’assurances). C’est le deuxième mois d’affilée de collecte nette négative (-1,8 milliard en septembre) après un chiffre nul en août. Depuis le début de l’année, les versements s’élèvent à 91 milliards d’euros sur les supports en euros et à 16 milliards sur les supports en unités de compte, soit une baisse de 13 % et de 5 % par rapport à la période correspondante de 2010. Par ailleurs, la collecte du Livret A et du LDD (Livret de développement durable) a été voisine de zéro (0,39 milliard) en octobre. Sur les dix premiers mois de l’année, elle atteint 16,8 milliards d’euros. L’encours de l’assurance-vie est de 1.375 milliards d’euros, celui du Livret A et du LDD de 280 milliards.

A lire aussi