Les entreprises américaines rachètent massivement leurs actions

le 22/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Vases communicants. Aux Etats-Unis, les rachats d’actions par les entreprises ont atteint un niveau record au cours du deuxième trimestre, selon les Flow of Funds publiés par la Réserve fédérale (Fed). Ils se sont établis à 475,2 milliards de dollars, à comparer à 277,9 milliards pour l’ensemble de l’année 2010. Les émissions nettes d’actions du secteur financier se sont poursuivies (atteignant 193,1 milliards de dollars au deuxième trimestre) ainsi que les émissions des entreprises étrangères. Quoi qu’il en soit, les ménages américains ont vendu massivement leurs actions détenues en direct (ventes de 333,1 milliards de dollars). Les fonds de pension également ont allégé leur exposition (ventes de 80,8 milliards) ainsi que les Etats fédérés, collectivités locales et fonds de pension publics (ventes de 83,8 milliards). Si les assureurs et les investisseurs étrangers ont continué d’être acheteurs d’actions, les brokers & dealers, quant à eux, sont restés neutres sur le marché.

A lire aussi