Les entreprises américaines commencent à dépenser leurs liquidités

le 22/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Fourmis. Le profil de crédit des entreprises américaines pourrait se détériorer, selon Amundi, observant qu’elles commencent à dépenser le cash qu’elles ont accumulé. Selon les derniers « flow of funds » publiés par la Fed, elles ont utilisé environ 300 milliards de dollars d’actifs liquides amassés au cours de ces dernières années. Ce chiffre n’est pas alarmant car les niveaux de cash restent encore très élevés par rapport aux engagements de court terme. Le fait que les sociétés se décident enfin à dépenser leurs liquidités est le signe d’un retour à la confiance dans les perspectives d’activité. Dès lors, peut-on craindre un réendettement trop rapide ? Non, selon Amundi qui estime que les entreprises demeurent encore prudentes « en raison de l’atonie actuelle de la croissance économique ».

A lire aussi