Les encours des fonds de pension du Golfe doubleraient d’ici à 2020

le 20/02/2014 L'AGEFI Hebdo

Les encours des fonds de pension des pays du Golfe pourraient doubler et atteindre 5.000 milliards de dollars d’ici à 2020, tandis que les gouvernements régionaux sont en train de planifier des plans de retraite pour leurs populations. Selon une étude de PwC, ce mouvement correspond à une croissance annuelle des encours de 8,8 % entre 2012 et la fin de la décennie. Les actifs sous gestion détenus en vue de la retraite des employés des services publics aux Emirats Arabes Unis, au Qatar, à Oman, en Arabie Saoudite et au Koweït représentaient déjà un total de 2.400 milliards de dollars en 2012. A titre comparatif, les fonds de pension du gouvernement britannique s’élevaient à 171 milliards de livres (autour de 286 milliards de dollars) à la même époque.

A lire aussi